Bonnes manières à table

Dîner, déjeuner ou petit-déjeuner, les bonnes manières, surtout à table, ne doivent pas être oubliées. Je suis d’accord que certaines règles d’étiquette aujourd’hui sont inutiles et même dépassées, mais déjeuner avec un sabot ou un sabot ne plaît à personne. Je résume les comportements que je trouve pour le moins désagréables.

Retrouvez des informations supplémentaires ici concernant les tables basse relevable.

Passer le bras devant une personne pour aller chercher de l’eau ou du vin. Dans ces cas, un “passez-moi la bouteille” fait la différence. Si vous êtes assis à côté d’une dame, que ce soit une amie, une mère ou une parfaite inconnue, soyez chevalier et servez le vin, ne la laissez pas le faire seule.
Lorsque vous vous asseyez, la serviette est placée sur vos genoux et tenue pendant toute la durée du repas. Enfin, placez la serviette, sans la plier, à gauche de l’assiette.
Autre règle d’or : c’est la nourriture qui va à la bouche, et non l’inverse. Ne vous penchez donc pas sur l’assiette mais soulevez doucement les couverts. Si vous devez parler à un dîneur, assurez-vous que la morsure a quitté votre bouche avant de l’ouvrir.
Avez-vous des doutes sur l’utilisation des couverts, surtout s’ils sont grands ? Nous partons toujours de l’extérieur, généralement en fonction des plats à servir.
Quand vous êtes un invité, vous vous attendez à ce que la personne qui vous a invité à commencer à manger. Et non l’inverse.
Cela peut paraître étrange mais c’est prévu par l’étiquette, avant les repas il n’est pas nécessaire de souhaiter “bon appétit”, juste un sourire, nous ne gardons ce mot de bienvenue qu’à la fin, peut-être pour satisfaire l’hôtesse qui saura apprécier.
Enfin, quelques suggestions sur la façon d’aborder certains plats. L’omelette et les gâteaux ne s’utilisent qu’à la fourchette. Pinzimonio avec les mains, il en va de même pour les asperges, sauf si vous voulez utiliser une fourchette.
En tout cas, jamais, vraiment jamais, jamais, le couteau dans la bouche !