Bonnes raisons d’étudier la musique

Soyons réalistes : penser que les raisons d’étudier la musique s’épuisent en une liste de dix points, c’est trop simplifier les qualités de l’univers musical. Ainsi, plutôt que de parler de “10 bonnes raisons”, nous préférons parler de “10 points de départ” pour ceux qui, comme vous, veulent comprendre l’importance de l’étude de la musique et son potentiel pour l’être humain.

Retrouvez dans ce guide les comparatifs des meilleurs ukulélés.

Améliore le développement psychomoteur
Lorsque vous touchez pour la première fois un instrument de musique avec la main, la première chose que vous apprenez est “comment obtenir un son”, qu’il s’agisse d’appuyer sur une touche, de frotter un archet ou de secouer un hochet. Une fois cet objectif atteint, l’étape suivante consiste à “façonner le son” en développant les mécanismes moteurs spécifiques qui vont le transformer en musique. Tant pour les plus jeunes étudiants en propédeutique que pour ceux qui aiment entre Mozart et Beethoven, faire de la musique est un exercice constant de développement psychomoteur.

Augmente les compétences linguistiques
“Apprendre à lire la musique, c’est comme apprendre une autre langue.” Combien de fois avons-nous entendu cela ? Eh bien, il y a beaucoup plus que ça. Lire de la musique, c’est comme lire dans un autre alphabet (comme le russe ou le chinois) où les lignes, les points et quelques autres symboles combinés ensemble fournissent des indications précises sur le rythme, la hauteur, la durée, la vitesse, le caractère et la technique musicale.

La musique a aussi des phrases, des syntagmes et des mots (motifs) qui se combinent en un “discours” grâce à un véritable système syntaxique. Apprendre la musique, c’est aussi améliorer l’apprentissage des concepts de la langue et de ses compétences spécifiques.

Stimule le développement cognitif
Étudier la musique, développer le raisonnement logico-mathématique et structurer les cartes mentales. Dès les premières leçons, en assimilant les concepts de base de la musique, les mathématiques et la logique deviennent fondamentales pour comprendre et interpréter le rythme. Avec la musique, vous apprenez aussi à développer une pensée multiple : les notes sont jouées avec la durée, la cadence, l’intensité, le rythme et l’intention indiqués dans la partition, ainsi que, par exemple, en suivant le chef d’orchestre. Il augmente également la mémoire, facilitant et accélérant les processus de mémorisation et permettant d’atteindre des niveaux élevés de concentration.

Développe la sensibilité et la créativité artistiques
Nous avons beaucoup parlé de technique et de cognition, mais il ne faut pas oublier que la musique, c’est avant tout de l’art. A ce titre, elle développe la pensée créative par l’expérimentation, canalise l’extériorisation des sentiments et développe la sensibilité artistique et esthétique.

Il doit être capable d’écouter et de réfléchir.
Pour maîtriser correctement un instrument de musique (ou votre propre voix dans le cas du chant), vous devez écouter ce que vous jouez, analyser et corriger si nécessaire. Au fil du temps, l’habitude de s’écouter soi-même va au-delà du simple instrument, devenant un moyen précieux d’analyse et de réflexion personnelle.

Favorise l’empathie et les aptitudes sociales
En plus de s’écouter soi-même, pour pouvoir jouer en groupe, il est essentiel d’apprendre à écouter les autres (pensez à jouer dans un orchestre, ainsi qu’en duo ou en quatuor). Par le raffinement de ces dynamiques, la musique favorise le développement de l’empathie et des aptitudes sociales nécessaires aux relations avec les autres. Il améliore la communication interpersonnelle et, par le biais d’activités de groupe, favorise l’harmonie sociale et la coopération en vue d’un objectif commun.