SUBIACO MONK SAUCE HOT HABANERO RECETTE

Cette recette est l’une de celles qui m’ont vraiment frappé. Comme le habanero est un poivre si puissant au goût (et au toucher), je ne peux pas vous expliquer comment vous pouvez préparer une sauce comme celle que nous vous apportons aujourd’hui, c’est incroyable. Nous vous avons déjà dit que cette sauce est une réplique de la “Monk Sauce” que les moines bénédictins préparent depuis 2003 au monastère de Subiaco (Arkansas). Ils cultivent les poivrons habanero, conditionnent la sauce et la vendent, la recette étant plus ou moins publique. Nous n’aurions jamais imaginé qu’une sauce serait faite à partir de légumes crus cuits, mais c’est le cas, et le résultat est fantastique.
Je suis sûr que Carlos Carvajal va me gronder, j’ai pu faire une sauce chez lui très proche de son style, avec des ingrédients 100% naturels, un goût poivré intense et des nuances très particulières. Ce que nous n’aurions pas dû faire, et nous l’avons fait, c’est d’enlever les graines des piments de peur qu’ils ne soient trop chauds. Mal, car dès que nous l’avons terminé, il a fait très chaud, mais curieusement, au fil des jours, cette “bravoure” a laissé un goût très doux au palais. La prochaine fois, nous ajouterons le poivre entier, comme ils le font bien à l’abbaye.

Nous n’avons pas utilisé autant de vinaigre que les moines, et celui que nous avons utilisé était du vin, le sien ressemblait à une sorte de vinaigre alcoolique (céréales). Oh, et si vous n’êtes pas d’accord pour des haricots rouges et jaunes frais, peu importe, essayez-le. Si vous aimez le monde des épices, vous serez impressionné par cette sauce dès le moment où vous la cuisinerez, qui, curieusement, sent merveilleusement bon en cuisine.

Enfin, essayez de prendre des précautions lorsque vous travaillez avec ce type de poivre, portez des gants de cuisine, une cuisine bien aérée et éloignez les enfants. Allons-y avec les ingrédients pour environ 600 ml de sauce, 18-20 habaneros frais, 2 carottes, 4 gousses d’ail, 1/2 oignon, 100 ml de vinaigre, 400 ml d’eau et du sel. Temps de préparation 30 minutes (si on n’enlève pas les graines).
Mettez des gants de cuisine et lavez les piments sous le robinet. Comme nous l’avons dit, nous enlevons les graines, si vous voulez que la démangeaison soit modérée, faites-le, mais sinon, enlevez seulement la tige et le pot. Pelez et hachez la carotte. Nous allons peler et hacher l’oignon et ne peler que l’ail. Ajouter l’eau et le vinaigre jusqu’à ce qu’il couvre, dans une proportion de 25% de vinaigre. Ajoutez le sel, essayez que pour cette quantité il soit 1 cuillerée très plate, et nous le ferons cuire à couvert une demi-heure, ou jusqu’à ce que la carotte soit plus ou moins cuite.

Ne vous inquiétez pas, le pire est passé. Une fois que tout est cuit, nous le mettons dans un mixeur, il doit être aqueux pour que la texture soit parfaite au moment de servir (voir photo). Nous allons la broyer à fond. Si vous êtes courageux, essayez le sel :).
Les récipients que nous avons utilisés sont cuits avec de l’eau avant, c’est suffisant. Alors, gardez-les au réfrigérateur. Celui qui veut l’emballer sous vide, vous savez, le classique bain-marie, la sauce très piquante et un peu de patience.